Posez votre question Signaler

Pourquoi Paul a-t-il demandé aux Corinthiennes (et à elles seules) de porter le

Anonyme - Dernière réponse le 2 janv. 2011 à 01:33
En fait deux questions et une contradiction à la fin du discours de Paul sur cette question disant que leurs cheveux formait un voile "naturel". En réponse à nos amis musulmans qui veulent avoir le monopole du voile, que ce message s'est d'abord adressé aux chrétiens ! Peut-être même que l'épitre de Paul est-il à l'origine du tchador ?
Lire la suite 
Réponse
+0
moins plus
Non, ce n'était pas juste aux corinthiennes, mais pour toutes les femmes. Et l'Apôtre le spécifie même. Ce problème s'est posé en Grèce car très certainement il n'était pas de tradition que la femme sorte la tête couverte obligatoirement comme dans le moyen-orient et l'Asie mineure. Avoir les cheveux libres en public pour une femme était signe de négligence et de provocation envers les bonnes moeurs. Cependant, le sens de la chose est plus spirituel que traditionnel. La tête couverte (c'est le sens littéral) de la femme montre sa soumission à son mari et à Christ, sa modestie et sa décence." Les anges" peuvent faire référence aux anges propre à chaque assemblée locale comme il est mentionné en Apocalypse 2-3.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Encore une petite synthèse, plus facile peut-être parce qu'une une seule réponse, par conséquent, les réponses ne sont pas évidentes. 1) A quoi reconnaissait-on une prostituée dans l'ancien testament : elle avait les épaules dénudées !!! (en Inde, elles montrent leurs ventres) 2) Il n'y a que dans l'épitre aux Corinthiens qu'on rencontre cette recommandation : signe qu'on ne voulait pas en faire une doctrine !!! (il faut que les mêmes messages soient répétés au moins 3 fois dans la Bible pour faire école). 3) Il y a autour de nous des anges et des démons (et il est ajouté que chaque enfant a un ange qui le surveille), qui nous protègent ou nous veulent du mal. Les anges ne nous suivent pas dans les lieux de perdition : ce sont les bars, les dancing, les maisons de jeu, .... et ils sont attentifs à notre tenue !!! Un ange est choqué s'il voit une chrétienne entrer en short dans une Eglise (par exemple) : il faut que, non seulement les femmes mais les hommes fassent attention à leur tenue. 4) Mais voilà : les cheveux, comme un voile naturel !!! Peut-être est-ce que les Corinthiennes avaient l'habitude de se faire des tresses et de mêler artistiquement des bijoux, objets d'or, aux volutes de leurs cheveux et ainsi détourner l'attention des hommes à la Parole !! C'est pourquoi la Parole leur demande de laisser flotter librement leur cheveux comme un voile sur leurs épaules (revétue de tunique).
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Je pense que les réponses précédentes devraient employer le conditionnel. En effet, nos amis sont en train de confirmer des faits dont ils n'ont pas été témoins et qui ne sont pas prouvés. Les écritures en parlent mais sont elles paroles "d'évangiles" ?
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Les anges sont des esprits au service de Dieu. Ils sont soumis à Dieu comme les femmes doivent l'être à leurs maris. Ni plus ni moins. Paul recommande de ne pas trop s'occuper de l'habillement, du moment qu'il reste "sobre". Puisque Dieu regarde au coeur. Ce sont les hommes qui sont choqués par la nudité, Dieu non, puisqu'il n'habilla Adam et Eve qu'APRES leur péché. Mais pour ne pas les scandaliser...C'est à dire pour ne pas scandaliser ceux qui ne supportent pas les paroles de Dieu. Non, l'apôtre ne s'occupe pas de mode, mais de mariage et même de la relation matrimoniale -symbole- entre les chrétiens (l'Eglise de Dieu) et Dieu. Il utilise un signe de son temps pour enseigner une leçon spirituelle : la soumission les uns aux autres. Comme il nous en avertit, ne contestons pas
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Quand et pourquoi une chrétienne doit-elle se couvrir la tête lors d’activités liées au culte ? Examinons ce que l’apôtre Paul a écrit sous l’inspiration divine. Il nous fournit les indications dont nous avons besoin pour prendre les bonnes décisions dans ce domaine, des décisions qui honorent Dieu. En 1 Corinthiens 11:3-16, Paul évoque trois facteurs à prendre en compte : 1) les activités pour lesquelles une femme doit se couvrir la tête ; 2) les cadres dans lesquels elle doit le faire ; 3) les mobiles qui la pousseront à respecter ce précepte. Les activités. Paul en mentionne deux : la prière et la prophétie (versets 4, 5). La prière est — cela va sans dire — une parole d’adoration adressée à Jéhovah. Quant à la prophétie, de nos jours, elle se rapporte à tout enseignement fondé sur la Bible que donne un ministre chrétien. Mais Paul veut-il dire qu’une femme doit se couvrir la tête chaque fois qu’elle prie ou qu’elle enseigne la vérité biblique ? Non. C’est le cadre dans lequel une femme prie ou enseigne qui détermine si cela s’impose. Les cadres. Les paroles de Paul indiquent qu’il envisageait deux cadres, ou sphères d’activité : la famille et la congrégation. Il écrit : “ Le chef de la femme, c’est l’homme. [...] Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête découverte fait honte à son chef. ” (versets 3, 5). Dans le cadre de la famille, le mari de la chrétienne est celui que Jéhovah désigne comme étant son chef. À moins de montrer comme il se doit qu’elle reconnaît l’autorité de son mari, elle fait honte à son mari si elle prend en main des responsabilités que Jéhovah a assignées au mari. Par exemple, s’il s’avère nécessaire qu’elle dirige une étude biblique en présence de son mari, elle reconnaîtra son autorité en se couvrant la tête. Elle le fera, qu’il soit baptisé ou non, puisqu’il est le chef de la famille. De même, si elle devait prier ou enseigner en présence de son fils mineur baptisé, elle se couvrirait la tête, non pas parce que son fils est le chef de la famille, mais en raison de l’autorité conférée aux membres masculins baptisés de la congrégation chrétienne. Paul mentionne le cadre de la congrégation quand il dit : “ Si quelqu’un semble vouloir contester en faveur de quelque autre coutume, nous n’en avons pas d’autre, et les congrégations de Dieu non plus. ” (verset 16). Dans la congrégation chrétienne, l’autorité est conférée aux hommes baptisés (1 Timothée 2:11-14 ; Hébreux 13:17). Seuls des hommes sont établis anciens et assistants ministériels et sont chargés de prendre soin du troupeau de Dieu (Actes 20:28). Il peut cependant arriver qu’en raison de certaines circonstances on demande à une chrétienne d’accomplir une tâche normalement effectuée par un homme baptisé qualifié. Par exemple, elle sera peut-être obligée de diriger une réunion pour la prédication, parce qu’aucun homme baptisé qualifié n’est disponible ou présent. Il peut aussi s’agir de diriger, en présence d’un homme baptisé, une étude biblique à domicile qui avait déjà été prévue. Puisque ces activités font en réalité partie du fonctionnement de la congrégation, elle se couvrira la tête pour montrer qu’elle reconnaît accomplir une tâche normalement confiée à un homme.
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé «  Pourquoi Paul a-t-il demandé aux Corinthiennes (et à elles seules) de porter le  » issu de Livre (livre.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.